4 cylindres  type  «P»  (6HP)

 

Cette petite voiture d’une puissance fiscale de 6 cv est présentée au mois de septembre 1921 en ces termes : « Le Cyclecar Mathis n’a du cyclecar que le nom, le poids et le prix ». Son moteur de 760 cm³ qui développe 10 cv au frein, lui permet de dépasser les 60 km/h en consommant moins de 5 litres de carburant au 100 km. Elle sera fabriquée jusqu’en 1925.

 

· Le moteur type «P» est un 4 cylindres latéral borgne de 760 cm³. L’alésage est de 55 mm et la course de 80 mm. Le graissage se fait par barbotage et le refroidissement est du type «thermosiphon». L’allumage est confié à une magnéto.

· L’embrayage est à disques métalliques multiples fonctionnant dans l’huile et la boîte de vitesses est à quatre rapports. Le pont arrière n’a pas de différentiel.

· Le châssis a une voie de 1,10 m. Suivant les carrosseries, l’empattement est de 2,30 m (châssis P) ou de 2,40 m (châssis P4). Les roues sont garnies de pneus 710x90.

· Les freins à main et à pied agissent chacun sur l’une des roues arrière.

 

Différentes carrosseries proposées au catalogue :

  • Torpédo “sport” 2 places

  • Cabriolet 2 places décalées

  • Torpédo 2 places “tourisme”

  • Torpédo 2 places décalées “luxe”

  • Torpédo 2 places décalées ”forme bateau”

  • Torpédo 2 places ½ “luxe”

  • Torpédo 3 places “Dickey”

  • Torpédo 3 places ½ forme bateau (châssis 2,40 m)

  • Conduite intérieure 2 places

  • Conduite intérieure 2 places décalées

  • Utilitaire “boulangère” 2 places